Décryptage
À quoi sert la naturopathie ?

À quoi sert la naturopathie ?

Comment retrouver son autonomie face aux maux du quotidien

Publié le 20.01.2017 Hortense Meltz

Ils seraient 2 000 naturopathes à exercer en France. Chaque année, 500 personnes se forment à cette discipline. Depuis 2 ans, les listes d’attente s’allongent pour s’inscrire dans les écoles. Si la naturopathie n’est pas reconnue officiellement en France, elle est, avec la médecine chinoise et l’Ayurveda, l’une des trois pratiques reconnues comme médecines complémentaires par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Quelques explications avec Anne-Claire Méret, naturopathe et co-auteur de La naturopathie pour les Nuls.

La naturopathie est-elle une médecine ?

La naturopathie est aujourd’hui reconnue comme « médecine non conventionnelle » par le Parlement européen et comme « médecine complémentaire » (sous-entendu de l’allopathie, médecine conventionnelle) par l’Organisation mondiale de la santé.

La profession de naturopathe est officiellement acceptée, et les soins remboursés, dans les pays européens comme l’Allemagne (depuis plus de 110 ans !), la Suisse, les Pays-Bas, la Suède, la Norvège, la Hongrie, l’Irlande, la Grande-Bretagne et le Portugal. La pratique est « tolérée » en Italie, en Espagne et en Belgique, ce qui signifie que le naturopathe peut exercer son activité mais qu’elle n’est pas officiellement reconnue.

En France, la loi actuelle autorise le naturopathe à exercer son activité, sous réserve de rester dans le cadre de sa formation professionnelle. En d’autres termes, le naturopathe doit s’en tenir à ce qu’il a appris durant l’enseignement qui lui a été transmis, sans pratiquer de soins médicaux conventionnels.

Pourquoi consulter un naturopathe ?

La naturopathie s’adresse, sans distinction, à tout le monde : bébés, enfants, adolescents, étudiants, actifs, sportifs, femmes enceintes ou allaitantes, personnes âgées, etc. Le naturopathe est aussi appelé hygiéniste de santé ou éducateur en hygiène de vie. Idéalement, il faudrait consulter en premier lieu un naturopathe pour comprendre les réactions de son corps, connaître ses faiblesses comme ses points forts et ajuster son hygiène de vie. En cas de problème, on utiliserait des moyens naturels pour rééquilibrer l’organisme et faire disparaître le trouble. Il en existe une ribambelle à découvrir : des méthodes manuelles à la phytothérapie ou l’hydrothérapie.

Comment se déroule un rendez-vous chez un naturopathe ?

Une première consultation dure le plus souvent 1 h 30. Le naturopathe est formé à l’anatomie, à la physiologie et à la pathologie (niveau cursus d’infirmier). Il procède le plus souvent en trois phases : observation physique, questionnement (anamnèse) et enfin recommandations.

Le bilan de vitalité qu’il réalise pendant la séance n’est pas un diagnostic médical, il lui permet simplement d’établir, pour vous, le meilleur programme possible en hygiène de vie, en fonction de votre énergie, des troubles dont vous souffrez et de vos habitudes de vie. Vous pouvez apporter vos analyses médicales récentes, il peut avoir besoin de les consulter.

Comment trouver un bon naturopathe ?

Les naturopathes sont généralement issus d’une reconversion professionnelle, ils ont souvent exercé un autre métier auparavant. Vous trouverez la liste des praticiens certifiés sur les annuaires des fédérations et dans les centres dédiés au bien-être. Comment faire votre choix ?

Voici quelques critères à prendre en compte :

La formation et l’expérience professionnelle du praticien. Voyez s’il a un site Internet ou appelez-le. N’hésitez pas à lui poser des questions : Où a-t-il été formé ? Combien de temps sa formation a-t-elle duré ?

Sa spécialisation. Demandez-vous ce que vous attendez de cette consultation. Vous cherchez quelqu’un pour vous aider à soigner des problèmes de peau ? Vous trouverez très probablement un naturopathe dont c’est la spécialité et qui a donné une conférence ou a écrit des articles sur le sujet.

Les avis clients et le bouche-à-oreille. Parlez-en autour de vous, demandez des contacts, renseignez-vous ! Les clients des naturopathes sont les mieux placés pour vous parler de leur expérience.

Combien cela coûte ?

Le tarif d’une première consultation chez un naturopathe varie le plus souvent entre 60 et 100 €, selon le lieu de pratique (les prix sont généralement plus bas en province) et l’expérience du naturopathe. Certains naturopathes proposent une deuxième consultation (rendez-vous de suivi) à un tarif moins élevé. Dans ce cas, elle est souvent plus courte. Certaines mutuelles les remboursent.

À lire :

naturopathie

Pour en savoir plus :

Fédération française des écoles de naturopathie (FENAHMAN)
Fédération européenne de naturopathie vitaliste (FENAVI)
Associations professionnelles des naturopathes francophones (APNF)
Union des naturopathes de Belgique (UNB)
Association nationale des naturopathes (ANN)
Association des praticiens en thérapies naturelles (APTN)
Association des naturopathes agréés du Québec (ANAQ)
Association des naturothérapeutes du Québec (ANQ)

Recevoir notre newsletter
Veuillez cocher la case Veuillez cocher la case Veuillez accepter de recevoir des informations Le recaptcha n'est pas correct Ce champ ne peut pas être vide Adresse email invalide