Modes de vie
La tisane du mois de septembre 

La tisane du mois de septembre 

une peau éclatante et sans acné

Publié le 11.09.2017 Anne-Charlotte Fraisse

Après avoir bronzé et pris le soleil, la peau a tendance à retrouver acné et petits boutons qui avaient disparu comme par magie en vacances. Pour garder l’éclat et le teint frais des beaux jours, on se concocte au mois de septembre une tisane drainante. Cette tisane se compose de 5 plantes, dont 2 que vous connaissez déjà bien car elles sont nos mascottes : la pensée sauvage et l’ortie ! Nous y ajoutons également de la bardane, du pissenlit et du romarin.

Comment faire une tisane belle peau ?

Mélangez ensemble 40 g de bardane, 20 g de pissenlit, 20 g de pensée sauvage, 20 g de romarin et 10 g d’ortie.

Pour faire chaque jour votre tisane, mettez 3 cuillères à soupe du mélange dans une casserole contenant un litre d’eau froide, faites bouillir quelques secondes, puis coupez le feu et laissez reposer à couvert 10 minutes.

Il n’y a plus qu’à filtrer et à boire 3 tasses par jour durant 3 semaines pour constater les effets positifs sur votre peau !

La pensée sauvage

La pensée sauvage (Viola tricolore) possède des effets dépuratifs : elle contient des tanins, dont le caractère astringent permet de freiner la production de sébum par la peau. Elle stimule l’élimination par le foie et les reins et ses mucilages ont un effet légèrement laxatif qui va aider les intestins. Elle contient en outre de la vitamine E dont l’effet antioxydant protège et régénère la peau. À noter également : la pensée sauvage contient des acides gras insaturés, bénéfiques au renouvellement et à la souplesse cutanée. On se sert des fleurs pour faire l’infusion.

L’ortie

L’ortie (Urtica dioica) est diurétique et anti-inflammatoire. Sa richesse en silice et minéraux contribue à maintenir la tonicité de la peau.  Ce sont les feuilles que l’on utilise.

La bardane

La bardane  (Arctium lappa) est la championne toutes catégories du soin des affections cutanées : acné, eczéma ou psoriasis, rien ne lui résiste ! Sa racine est en effet riche en polyènes, substances aux vertus anti-fongiques et antibactériennes. Elle aide également le foie et les reins avec son effet drainant.

Le pissenlit

Le pissenlit  (Taracum officinalis), cette modeste fleur des champs d’un jaune éclatant, regorge de bienfaits pourvu qu’on la consomme… par la racine ! Infuser une racine de pissenlit, c’est garantir à son organisme une cure de jouvence dont les effets seront visibles sur la peau car il stimule l’élimination par les reins et le foie. Son effet diurétique est très apprécié aux changements de saison et son effet stimulant sur le foie est utile à tous après les excès de l’été. Veillez cependant à ne pas l’utiliser sans avis éclairé en cas de calculs biliaires : cholagogue, il contracte la vésicule biliaire et évacue la bile vers les intestins.

Le romarin

Le romarin (Rosmarinus officinalis) est l’incontournable allié du foie. On fait infuser feuilles et fleurs sans la tige. C’est par ailleurs un stimulant général qui vous aidera à garder les bénéfices des vacances tout au long du mois de septembre !

Recommandations 

Ces conseils ne dispensent pas d’un avis médical. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin. Gardez en tête que les plantes médicinales peuvent avoir des interactions avec d’autres médicaments.

Privilégiez les plantes de qualité biologique, locales et avec une bonne traçabilité.
Recevoir notre newsletter
Veuillez cocher la case Veuillez cocher la case Veuillez accepter de recevoir des informations Le recaptcha n'est pas correct Ce champ ne peut pas être vide Adresse email invalide