Modes de vie
Tisane du mois d’août

Tisane du mois d’août

Se rafraîchir et apaiser les tensions

Publié le 16.08.2017 Anne-Charlotte Fraisse

Pour entrer dans les vacances et décompresser, il faut certes du soleil, mais aussi relâcher la pression. Pensées Sauvages vous propose donc une tisane double emploi ce mois-ci : consommée fraîche, elle désaltère agréablement et aide le système nerveux central à se détendre. Pour conjuguer tant de bienfaits, la camomille noble ou romaine (Chamaemelum nobile ou Anthemis nobilis), va nous accompagner en douceur vers les siestes récupératrices et la détente tant attendue !

Comment faire une tisane apaisante ?

La camomille romaine est connue pour son usage calmant : elle diminue l’agitation nerveuse, les insomnies et les brûlures gastriques dues au stress ainsi que les douleurs durant les menstrues. Ce sont les fleurs que l’on utilise en infusion. Leur effet décontractant s’accompagne d’une vertu que l’on pourrait considérer comme paradoxale : c’est un tonifiant général du corps.

On l’utilise traditionnellement en mélange de plantes pour diminuer les tranquillisants lors d’épisodes dépressifs, c’est dire si elle apaise !

Pour la déguster avec les beaux jours, on y ajoutera volontiers quelques gouttes de jus de citron frais antioxydant, voire des herbes du jardin comme le basilic, plante qui favorise la détente musculaire.

 

Faire infuser une pincée (3 doigts) de fleurs de camomille dans de l’eau frémissante pendant 5 à 10 minutes. Boire 3 tasses par jour avant les repas, ou une tasse le soir avant de plonger dans un sommeil réparateur !

Pour bénéficier de l’effet rafraîchissant, laissez-la au frigo ou ajoutez-y des glaçons pour la consommer immédiatement.

Contres-indications 

Cette tisane est à utiliser avec parcimonie chez les personnes allergiques aux pollens, notamment d’armoise. Elle ne doit pas être bue avec excès (plus de 3 tasse/jour), car des effets indésirables comme des nausées ou des vertiges peuvent apparaître. Si vous prenez des médicaments anti-coagulants, n’en consommez pas, car la camomille romaine a la particularité de contenir de la coumarine, qui pourrait faire double emploi avec vos médicaments habituels. Elle est en revanche tout à fait recommandée (à raison de 3 tasses par jour maximum) pour des terrains à risque de phlébite lors de périodes caniculaires, lorsque la chaleur épaissit le sang et entrave sa bonne circulation.

 
 

Recommandations :

Ces conseils ne dispensent pas de prendre un avis médical. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin. Gardez en tête que les plantes médicinales peuvent avoir des interactions avec d’autres médicaments.

Privilégiez des plantes de qualité biologique, locales et avec une bonne traçabilité.

Recevoir notre newsletter
Veuillez cocher la case Veuillez cocher la case Veuillez accepter de recevoir des informations Le recaptcha n'est pas correct Ce champ ne peut pas être vide Adresse email invalide