Acteurs du changement
Tout de ce que vous pouvez faire avec des épluchures

Tout de ce que vous pouvez faire avec des épluchures

Du soin de beauté à la tisane

Publié le 30.05.2017 Anne-Charlotte Fraisse

C’est un geste tellement banal que l’on n’y pense même pas : éplucher une pomme de terre, mettre les épluchures dans la poubelle ou dans le compost, manger une cerise, jeter la queue et le noyau. Dans une démarche rafraîchissante, créative et bien-sûr écologique, Marie Cochard explore dans son livre toutes les possibilités de ces déchets pas comme les autres : de la cuisine aux cosmétiques, de la peau au noyau. Les recettes de recyclage sont tellement nombreuses que devenir « zéro déchet », c’est découvrir dans sa poubelle des trésors négligés.

En faire des tisanes ou des soins

De la peau de citron à la queue de cerise en passant par les feuilles d’artichaut, vous risquez de ne plus rien vouloir jeter, mais plutôt de faire passer vos épluchures du compost vers l’armoire à pharmacie.

 

Les eaux détox à base de fruits sont très tendance, rafraîchissantes pour les beaux jours et pleines de vitamines. Vous pouvez les réaliser avec des épluchures si vos produits sont biologiques : une infusion de peau de concombre, de pomme ou de peau de citron, pastèque ou melon, aura autant de goût voir plus qu’une simple infusion de fruits.

Vous pouvez aussi transformer vos épluchures en véritable boisson détox pour intestins paresseux. Mixer la peau du concombre avec de l’eau et du jus de citron : l’eau et les fibres vont avoir un effet positif sur les transits paresseux et redonner par la même occasion de l’éclat à votre teint !

L’écorce de citron est connue pour ses propriétés relaxantes : faites-la infuser comme une tisane pour retrouver le sommeil.

Vous cherchez un moyen d’éloigner les maux de l’hiver ? Un usage traditionnel roumain peu connu consiste à glisser les épluchures d’ail, préalablement séchées à l’air libre, une semaine dans les garnitures d’oreillers pour éloigner les rhumes grâce aux propriétés anti-bactériennes de l’ail.

Les artichauts sont excellents pour détoxiquer un foie fatigué par les excès de la table. Gardez les feuilles, laissez-les sécher pour les utiliser ensuite en tisane : une infusion pendant 10 minutes, 3 tasses par jour avant chaque repas pendant maximum 15 jours et vous retrouverez une digestion facile sans maux de ventre, ni ballonnements.

Les queues de cerises sont indispensables en tisane pour lutter contre la rétention d’eau. Si vous avez les jambes gonflées, passez à la tisane de queue de cerise pour dégonfler. La tisane de queue de cerise est également une alliée lors d’un régime minceur, en synergie avec d’autres plantes désinfiltrantes comme la vigne rouge ou le thé vert, mais aussi en soutien lors d’infections urinaires car son effet diurétique aide le corps à éliminer.

Antioxydant et anti-inflammatoire, le curcuma soulage les articulations douloureuses. Mixez vos pelures de racine de curcuma pour en faire une poudre et buvez cette poudre en tisane ou mélangée à un jus de légumes.

Les re-cuisiner

Quand y’en a plus, y’en a encore !

Tout ce que l’on enlève aux fruits et légumes – ou presque  – peut se re-cuisiner. Il est toutefois vivement conseillé d’utiliser des produits biologiques.

 

Les graines et les épluchures de courges peuvent se re-cuisiner pour faire de délicieux crackers apéritifs, en les passant au four, mélangés avec une pâte fine.

Les feuilles de navet se transforment en garniture pour samossas ou en verdure dans les poêlées.

Les pépins de citron sont des gélifiants naturels. Si vous réalisez une confiture de citron, pas la peine d’utiliser du sucre gélifiant : laissez simplement les pépins, riches en pectine, s’en charger !

Les épluchures de pomme de terre, de carotte ou de betterave font des chips encore plus parfumées que celles faites avec la chair de ces légumes.

Les muffins à la peau de banane sont eux aussi très parfumés, mais dans l’idéal mieux vaut attendre la fin de la dégustation pour révéler le secret de la recette, histoire de garder l’effet de surprise jusqu’au bout !

Pour faire votre eau-de-vie maison au goût inimitable, gardez les noyaux d’abricot, de cerise ou de pêche, recouvrez-les d’eau-de-vie et oubliez la bouteille au soleil pendant au moins 2 mois. À ce moment-là, filtrez l’infusion, ajoutez un sirop fait avec du sucre et de l’eau, mélangez bien et laissez de nouveau reposer 8 à 10 jours au soleil. Votre eau-de-vie, ou ratafia aux noyaux, est prête !

Pour réaliser des bouillons cubes, véritables concentrés de saveurs, faits 100 % maison, il suffit de mélanger vos épluchures (carotte, vert de poireau, navet, peau d’oignon et pieds de champignon) à un oignon que vous aurez au préalable fait suer un peu, puis recouvrez d’eau et laissez mijoter. Faites ensuite réduire le jus pour concentrer les saveurs avant de le verser dans des bacs à glaçons pour conserver vos bouillons cubes jusqu’à la prochaine utilisation.

 

Des soins pour le corps et les cheveux

Les pelures de légumes et de fruits sont souvent plus concentrées en vitamines et anti-oxydants que la partie consommée. Ce n’est pas un hasard si certaines marques cosmétiques inspirées de la nature utilisent des extraits de pépins de raisin pour ses crèmes de jour. Conserver certaines épluchures pour les transformer en soins, c’est un bon moyen de réaliser de vraies économies sur son budget cosmétique, tout en prenant soin de soi. Pas de risque de parabens cachés ou de vicieuses nanoparticules dans ces crèmes de jour là !

 

Saviez-vous que les épluchures de courgette, antioxydantes et hydratantes, ont des effets anti-rides ?   Il suffit de les mixer avec un peu d’huile et de farine pour en faire un masque à laisser poser 20 minutes.

Pour réaliser un bain voluptueux et tonique, les écorces de citron parfument agréablement l’eau, mais nettoient aussi en profondeur et dynamisent autant le corps que l’esprit.

Un masque au collagène, ça vous tente ? Très simple à réaliser avec des noyaux d’avocat réduits en poudre au mixer et mélangés à de l’huile végétale, cette préparation entretient la souplesse de la peau. La poudre de noyau d’avocat peut également servir d’exfoliant si on l’utilise telle quelle.

La peau de banane, pleine de potassium, nourrie et rend les cheveux brillants. Pour réaliser un masque capillaire, vous pouvez la mixer avec un jaune d’œuf, un peu de miel et du jus de citron. Elle est également hydratante, cicatrisante et régénérante : vous pouvez remplacer votre soin hydratant des jambes avec l’intérieur d’une peau de banane frottée ! Pratique quand on n’a rien d’autre sous la main !

Pour nettoyer, raviver

Oubliez l’eau de javel, passez à la peau de concombre, de pomme de terre ou à l’écorce de citron pour nettoyer et parfumer tous les coins de la maison.

 

De l’eau tiède avec quelques épluchures de pommes de terre fait disparaître le calcaire et nettoie les verres en cristal !

L’eau de cuisson des pommes de terre dégraisse. Vous pouvez donc l’utiliser pour laver le carrelage de la cuisine ou de la salle de bains, faire briller l’inox ou l’argenterie.

La peau de concombre est utile pour raviver les accessoires en cuir. Frotter son sac avec l’intérieur d’une épluchure redonne de l’éclat et protège le cuir.

L’écorce de citron sert à fabriquer un redoutable nettoyant à tout faire. À la fois antibactérien et antiseptique, il sert également à faire briller et se révèle très utile pour nettoyer la salle de bains, les sols et carrelages de cuisine tachés de gras. Vous pouvez ainsi fabriquer un désinfectant/nettoyant pour la maison en mettant les écorces de citron et du vinaigre blanc dans un spray et en ajoutant, si vous voulez parfumer, quelques gouttes d’huile essentielle de citron (Citrus limonum).

 

Pour jardiner

Les coquilles d’œufs se transforment en godets pour réaliser les semis, et se replantent directement lorsque la pousse est assez grande pour rejoindre la pleine terre, apportant en se dégradant des minéraux essentiels à la plante, comme le calcium.

Les peaux de banane pour remplacer l’engrais chimique ? Tout a fait ! Mettez des lamelles au pied de vos rosiers, les peaux roulées sous les pieds de tomates ou aubergines pour nourrir la plante et éloigner les parasites.

Bien entendu toutes les graines des légumes bio que l’on jette se replantent : citron, tomate, concombre, pastèque, melon ou courge… Il suffit, la plupart du temps, de planter les graines dans de petits pots pour voir apparaître les pousses quelques jours ou semaines plus tard selon les variétés. C’est encore mieux si vous avez gardé vos épluchures restantes pour en faire un compost nourricier : vos pousses en devenir apprécieront !

A lire :

Capture.png

Recevoir notre newsletter
Veuillez cocher la case Veuillez cocher la case Veuillez accepter de recevoir des informations Le recaptcha n'est pas correct Ce champ ne peut pas être vide Adresse email invalide