Décryptage
Les plantes pour prendre soin de son foie

Les plantes pour prendre soin de son foie

Eviter mauvaise haleine, constipation, acidité

Publié le 11.06.2018 Anne-Charlotte Fraisse

Organe clé, le foie possède un rôle central dans le fonctionnement du corps. Il est indispensable d’en prendre soin pour éviter l’accumulation de toxines ou le surmenage qui créent un stress digestif. Le docteur Jean-Louis Dervaux donne ses conseils en hygiène de vie pour un foie en bonne santé toute la vie.

Conseils pour prendre soin de son foie avant d’avoir des problèmes

Les choix alimentaires ont une place prépondérante dans l’hygiène hépatique au quotidien. Bien entendu, éviter de boire de l’alcool à trop fortes doses et trop souvent, ainsi que les sucres rapides en excès comme les sodas, les bonbons, les gâteaux et bonbons industriels (voir article « Comment flinguer son foie sans boire d’alcool ? »), qui peuvent être eux aussi responsables de cirrhoses, mais aussi de fermentations intestinales et de ballonnements.

Les graisses et en particulier les graisses animales recuites (comme au barbecue) sont à éviter si vous avez des diarrhées, des crises de foie ou des problèmes de digestion.

Les épices sont contre indiquées si vous êtes sujet aux brûlures d’estomac, les féculents sont à diminuer si vous êtes ballonné ou avez des flatulences.

Diminuez les quantités de crudités si vous souffrez de diarrhées et de douleurs coliques.

Boire chaque jour entre 1,5 et 2 litres d’eau pour favoriser l’élimination des déchets par les reins et les intestins et consommer 20 à 30 grammes de fibres, sous forme de légumes cuits ou de céréales complètes qui évitent la constipation (et donc l’accumulation de toxines dans l’organisme).

Les plantes et cures pour prendre soin du foie

Pour améliorer le fonctionnement du foie et par la même occasion toutes les fonctions digestives qui lui sont associées, il peut être utile de faire, deux fois par an, aux changements de saison (au printemps et à l’automne) une cure de plantes protectrices et/ou régénérantes du foie.

Les plus connues et appréciées sont l’artichaut, la boldo, la fumeterre et le chardon-marie.

Ces plantes sont également conseillées si vous suivez ou avez eu des traitements médicamenteux lourds (chimiothérapie par exemple).Vous pouvez les prendre sous forme de teintures-mère, extrait de plante fraîche ou encore en tisanes.

Le pissenlit,le radis noir et le romarin  sont également de très bon accompagnateurs de la santé du foie, avec une action dite « cholagogue », c’est à dire que ces plantes facilitent l’évacuation de la bile. Ce sont des plantes utiles en cas de digestion paresseuse du à une surcharge du foie, après des repas trop lourds ou une période d’excès.

Une cure de trois semaines est nécessaire pour profiter des bienfaits de chaque plante, demandez l’avis d’un professionnel de santé.

 

Pour en savoir plus sur les problèmes de foie, de digestion, constipation et maux d’estomac, le livre du Docteur Jean-Loup Dervaux (éditions Dangles) « les maladies du foie et de la vésicule »  est très détaillé et pratique, résumant toutes les thérapeutiques, allopathiques et naturelles (homéopathie, visualisation, acupuncture, hostéopathie,naturopathie, relaxation, phytothérapie, oligothérapie)

Recevoir notre newsletter
Le recaptcha n'est pas correctCe champ ne peut pas être videAdresse email invalide