Modes de vie
La tisane du mois d’octobre

La tisane du mois d’octobre

Contre les nœuds à l’estomac

Publié le 09.10.2017 Anne-Charlotte Fraisse

Tout doucement, les journées se rafraîchissent, les feuilles se colorent et tombent des arbres, les jours sont plus courts. Le mois d’octobre peut provoquer de l’anxiété, cette fameuse « boule au ventre » qui empêche de manger avec plaisir car on a l’impression d’avoir littéralement un nœud à l’estomac. Quelques plantes apaisantes vont vous rendre l’estomac heureux et diminuer les acidités et éructations qui sont liées à cette anxiété : la camomille romaine, la passiflore et la mélisse, à prendre avant ou après chaque repas, ponctuellement ou en cure de 3 semaines.

Comment faire une tisane qui apaise l’estomac ?

Mélangez 20 g de camomille romaine, 20 g de passiflore, 20 g de mélisse. Prélevez une cuillère à soupe des plantes ainsi mélangées et faites-les infuser dans de l’eau chaude mais non bouillante pendant environ 10 minutes. Buvez jusqu’à 3 tasses par jour, avant ou après les repas.

La camomille romaine

Cette plante, que nous avons déjà croisée au mois d’août diminue nettement l’acidité stomacale : son action est similaire aux inhibiteurs de la pompe à protons, utilisés dans les traitements des ulcères. Elle éliminera efficacement l’acidité stomacale due à un stress passager. Elle est également antispasmodique, anti-inflammatoire et régule les flatulences. Que du bonus ! La partie utilisée pour la tisane est la fleur.

La passiflore

Sédative et calmante, la passiflore est l’alliée des nerveux ! Ses feuilles aux propriétés anxiolytiques sont utilisées également pour soigner les insomnies dues au stress. Elle est antispasmodique, c’est-à-dire qu’elle calme les spasmes musculaires qui se créent inévitablement en cas de stress. Elle va donc servir à dénouer les nœuds qui se forment dans le ventre. Elle est également utilisée comme anxiolytique, par exemple pour réduire le stress pré-opératoire.

La mélisse

Connue dans la Grèce antique, la mélisse est relaxante. Elle soulage les tensions musculaires et les spasmes de l’estomac. Elle possède des propriétés sédatives et lutte également contre les troubles digestifs. On l’utilise aussi pour les problèmes de circulation sanguine et lorsque le système immunitaire est affaibli, ce qui arrive systématiquement en cas de stress. Autre effet notable, elle combat l’herpès, qui lui aussi à tendance à pointer le bout de son nez lorsque l’on éprouve du stress et que le système immunitaire est moins combatif ! Pour notre infusion, on se servira des feuilles de mélisse.

Recommandations :
Ces conseils ne dispensent pas d’un avis médical. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin. Gardez en tête que les plantes médicinales peuvent avoir des interactions avec d’autres médicaments.
Privilégiez les plantes de qualité biologique, locales et avec une bonne traçabilité.

Recevoir notre newsletter

Le recaptcha n'est pas correctCe champ ne peut pas être videAdresse email invalide