Décryptage
Les remèdes homéopathiques contre l’insolation

Les remèdes homéopathiques contre l’insolation

Reconnaître l'insolation et adopter les bon réflexes

Publié le 24.07.2017 Anne de Labouret

En été, l’insolation guette les enfants, les personnes âgées… et les imprudents. Ces accidents liés à une exposition excessive au soleil peuvent tourner à l’urgence. Comment l'homéopathie peut-elle vous aider ?

Quand le soleil tombe sur la tête

L’insolation se manifeste lorsque la tête (ou la nuque) ont été exposées au soleil sans protection et de manière excessive. Le crâne emmagasine la chaleur, ce qui perturbe le contrôle de régulation de la température corporelle.

Les premiers signes de l’insolation peuvent apparaitre rapidement après l’exposition : la peau rougit, la personne éprouve la sensation d’avoir le visage brûlant. Puis apparaissent la fatigue, des maux de tête, une sensation de lourdeur, des frissons, des nausées, des vomissements, des vertiges, des étourdissements, éventuellement des troubles visuels ou des bourdonnements dans les oreilles. Dans les cas les plus graves, l’insolation peut évoluer jusqu’à une sensation d’oppression respiratoire, des convulsions, des troubles du rythme cardiaque et même une perte de connaissance. Dès lors que l’insolation s’accompagne de signes neurologiques ou de troubles de la conscience, elle devient une urgence et nécessite l’appel du Samu (15), des pompiers (18) ou du 112 si vous vous trouvez dans un pays de l’Union Européenne.

Les enfants et les personnes âgées sont les plus fragiles vis-à-vis du soleil. Chez eux, l’insolation peut survenir et évoluer très rapidement (en 30 minutes) en signes graves. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de veiller à bien les protéger du soleil et à rester attentif en cas d’exposition importante, de modification du comportement ou de signes d’alerte et se réhydrater en permanence.

Au secours l’homéopathie !

  • Dès l’apparition des premiers signes sans sueurs : Aconitum 9 CH (3 granules toutes les demi-heures pendant 2 heures).
  • Dès l’apparition des premiers signes avec sueurs : Belladonna 9 CH (3 granules toutes les demi-heures pendant 2 heures).
  • Si absence de soif et si la personne se sent abrutie avec la tête lourde : Gelsemium 15 CH (5 granules à renouveler 3 fois en 2 heures).
  • En cas de sensation de bouffées de chaleur, de céphalées congestives battantes : Glonoinum 5 CH (3 granules toutes les demi-heures pendant 2 heures, puis toutes les heures jusqu’à disparition des troubles).

Repos au frais indispensable !

Si les premiers signes d’insolation se manifestent, il faut absolument rafraîchir la victime : mettez-la à l’ombre dans un endroit frais et aéré, une pièce ventilée ou climatisée. Attention cependant à ne pas tomber dans l’excès inverse en la plaçant dans une pièce glaciale, au risque de créer un choc thermique.

Passez-lui une serviette mouillée à l’eau froide sur le front, la nuque et sur le corps. Faites-lui boire lentement de l’eau (si possible, additionnée d’un peu de sel) pour la réhydrater.

Si la victime n’est pas en état de boire, appelez immédiatement les secours.

Consultez également le médecin si les signes sont très marqués ou s’il s’agit d’un enfant ou d’une personne âgée.

Mieux vaut prévenir

Dès que le soleil est fort, évitez de vous exposer aux heures les plus chaudes, soit entre midi et 16 heures en France en été. Sortez plutôt le matin et en fin d’après-midi.

Au soleil, portez un chapeau et buvez suffisamment. En vacances, pensez toujours à emmener une bouteille d’eau avec vous.

Soyez très prudents avec les enfants, et à fortiori avec les bébés qu’il ne faut pas couvrir plus que vous, ils sont particulièrement sensibles à la déshydratation dès qu’il fait chaud. Ne laissez jamais un enfant sans protection à la plage. La protection vestimentaire est la plus efficace : casquette ou chapeau, t-shirt et short long… qui ne dispensent pas de crème solaire hautement protectrice sur le visage, le cou, les bras et les jambes. Tartinage obligatoire au moment de la baignade. Les chapeaux sont tout aussi indispensables pour les personnes âgées.

Par grosse chaleur, enfants et personnes âgées doivent être suffisamment rafraîchis et hydratés. Veillez à ce qu’ils boivent régulièrement, rafraichissez-les avec des brumisateurs d’eau, repoussez les volets dans la journée pour maintenir la fraîcheur de la nuit, ventilez les pièces de votre logement… et évitez toute exposition excessive au soleil !

Recevoir notre newsletter

Le recaptcha n'est pas correctCe champ ne peut pas être videAdresse email invalide