Modes de vie
Jambes légères par temps lourd : les solutions

Jambes légères par temps lourd : les solutions

Profitez de l’été pour prendre soin de vos jambes

Publié le 23.06.2017 Anne de Labouret, Docteur en Pharmacie

La chaleur pèse sur les jambes. Que faut-il faire pour éviter que vos jambes vous fassent souffrir à la fin de la journée ?

L’été, la sensation de jambes lourdes s’accentue sous l’effet de la chaleur. En cause, une mauvaise circulation du sang notamment le retour veineux (la remontée du sang appauvri en oxygène vers le cœur) qui se fait mal. Cette sensation désagréable s’accompagne parfois de crampes, de fourmillements ou de gonflements au niveau des chevilles. Elle peut aussi évoluer vers la formation de varices.

Soignez votre assiette

Certains aliments sont plus recommandés que d’autres pour la bonne santé de vos vaisseaux. Les fruits et légumes de l’été, riches en antioxydants protecteurs, sont vos alliés. Délaissez les produits industrialisés, gras et sucrés, pour consommer des fruits frais tous les jours.

Certains aliments, qui ont un effet drainant, aident à combattre la rétention d’eau, facilitent l’élimination des toxines et améliorent la circulation sanguine.

Pour les fruits, les baies sont particulièrement bénéfiques aux jambes fatiguées : cassis, myrtilles, groseilles, airelles, etc. Riches en flavonoïdes, qui renforcent et tonifient les tissus des vaisseaux sanguins, elles améliorent la circulation sanguine. Pour les fruits : agrumes, pommes, poires, melons, pépins de raisin, ananas et fruits rouges. Et du côté des légumes : artichauts, radis noirs et choux.

Privilégiez également les aliments riches en vitamine E antiradicalaire et vasodilatatrice. Celle-ci joue un rôle essentiel dans la protection des membranes de toutes les cellules de l’organisme. Elle est présente dans les huiles végétales, principalement dans l’huile de germe de blé, l’huile de palme non raffinée et dans les huiles de tournesol, de soja, d’arachide ou d’olive. On la trouve aussi en moindre quantité dans les céréales, les amandes, les légumes verts, le beurre, la margarine et les poissons gras.

Enfin, buvez suffisamment d’eau pour favoriser le drainage : 1,5 litre d’eau par jour… et encore davantage lorsqu’il fait chaud.

Des plantes aux propriétés veinotoniques

Si vous aimez les tisanes, ne vous privez pas de leurs bienfaits !

La vigne rouge est la reine des plantes veinotoniques. Elle est connue pour soulager les jambes lourdes et traiter l’insuffisance veineuse. Riche en polyphénols et en flavonoïdes, elle possède des propriétés antioxydantes et vasoconstrictrices.

Pour renforcer son action, on l’associe souvent à l’hamamélis, qui possède d’intéressantes propriétés vasoconstrictrices et hémostatiques. Ce binôme est très efficace pour soigner, traiter ou prévenir les troubles de la circulation et la sensation de jambes lourdes.

Le petit houx (ou fragon épineux) combat la formation de caillots sanguins dans les jambes. Il soulage efficacement les jambes fatiguées par une longue journée de marche.

Les feuilles de cassis sont riches en flavonoïdes, qui renforcent les parois des capillaires sanguins et améliorent la microcirculation.

Les tisanes se déclinent en cures régulières d’un mois avec 3 tasses par jour ou au quotidien (une tasse de tisane par jour). L’idéal est d’alterner les plantes pour bénéficier de leurs effets propres, ou de faire préparer un mélange à parts égales pour combiner leurs effets. Si vous le préférez, vous trouverez également des comprimés ou gélules de ces plantes à prendre par voie orale.

Gare au tabac !

Outre ses autres effets néfastes, le tabac nuit à l’ensemble du système circulatoire : il accélère le vieillissement des veines, ce qui favorise le développement des varices. Attention aussi à l’association pilule contraceptive + tabac, particulièrement dangereuse au regard des phlébites.

1,2,3… Marchez !

La marche permet de muscler les jambes et de faire baisser la pression veineuse, même en ville. Dégagez du temps pour marcher dans la journée d’un pas alerte, au moins 30 minutes par jour. En vacances, vous avez la possibilité de changer de rythme, de vous promener et de prendre soin de vous. C’est le moment de marcher sur des sols peu durs comme la terre, l’herbe ou le sable, qui conviennent parfaitement à vos jambes. Au bord de la mer, d’une rivière ou même à la piscine, ne vous privez pas d’une bonne marche dans l’eau jusqu’à mi-cuisse : un excellent massage drainant naturel !

La stagnation de sang dans les jambes provoque des impatiences circulatoires. Évitez la station debout prolongée, l’immobilité pendant plus d’une heure dans la même position, les piétinements. Bougez, même au bureau. Évitez les ascenseurs et montez à pied les escaliers, c’est aussi bénéfique pour la ligne. Si vos jambes sont souvent douloureuses et que vos chevilles enflent, parlez-en à votre médecin.

Pas d’excès de chaleur

Les expositions solaires prolongées provoquent une vasodilatation des vaisseaux, donc une stagnation du sang. Elles augmentent la sensation de jambes lourdes. De même, les coups de soleil sur les jambes augmentent le risque de varicosités. Au bord de la mer, alternez expositions au soleil et à l’ombre, balades et baignades.

Pour les mêmes raisons, renoncez aux douches et bains chauds ainsi qu’au sauna, pour privilégier des températures plus modérées. Les soins esthétiques ou de thalassothérapie qui nécessitent localement des températures élevées sont déconseillés. Évitez les épilations à la cire chaude, de même que les jets d’eau chauds ou puissants dirigés sur les jambes.

Pour stimuler la circulation sanguine, terminez votre douche quotidienne par un jet d’eau froide (mais non glacée) sur les jambes, des pieds jusqu’à l’aine. Courage ! C’est froid mais le bien-être est immédiat.

Massez dans le bon sens

En fin de journée, accordez-vous un bon massage pour délasser, décongestionner et apaiser vos jambes. Utilisez des soins spécifiques « jambes lourdes », pour leur délicieux effet rafraîchissant… ou tournez-vous du côté des huiles essentielles : l’huile essentielle de cyprès (Cupressus sempervirens) est recommandée pour son effet décongestionnant au niveau circulatoire, celle de menthe poivrée (Mentha piperita) est tonique et rafraîchissante, l’huile de cèdre est connue pour ses propriétés drainantes et tonifiantes.

Ne les utilisez pas pures : diluez 5 gouttes d’huile essentielle dans une huile végétale ou mélangez-les à un lait corporel.

Vous pouvez également utiliser des préparations phytocosmétiques sous forme de gel qui apportent fraîcheur et hydratation comme celui-ci.

… Et adoptez le bon geste. Massez toujours la jambe de bas en haut : d’abord sur la face interne, des pieds jusqu’à l’aine ; puis jusqu’à mi-cuisse, sur la face postérieure. Un vrai soulagement pour vos jambes.

BG03

Recevoir notre newsletter

Le recaptcha n'est pas correctCe champ ne peut pas être videAdresse email invalide