Modes de vie
Anxiété, insomnie, mal de ventre ?

Anxiété, insomnie, mal de ventre ?

Apprenez cueillir et à utiliser la lavande

Publié le 07.06.2017 Anne de Labouret, pharmacienne

Au-delà de l’image d’Epinal où lavande rime avec Provence et ses champs violet intense, cette fleur est surtout une plante aux vertus thérapeutiques puissantes facile à récolter et à conserver. Suivez nos conseils pour la cueillir et l’utiliser.

 

Si elle est emblématique de la région méditerranéenne, la Lavandula regroupe plusieurs espèces rustiques qui s’acclimatent facilement dans notre pays. La plus connue d’entre elle est la lavande vraie ou lavande fine (Lavandula augustifolia, L. vera ou L. officinalis), qui pousse à l’état sauvage à partir de 800 mètres d’altitude en petits plants touffus. Les fleurs, petites et très résistantes, s’organisent en épis au sommet des tiges. Elles sont très appréciées pour la qualité olfactive de leur huile essentielle. La lavande aspic ou lavande sauvage (Lavandula latifolia ou L. spica) est une autre espèce qui fleurit plus tardivement et sous des climats plus doux. Quant au lavandin, il s’agit d’un hybride naturel né du croisement de lavande vraie et de lavande aspic qui peut être cultivé en plaine. Stérile, il ne peut être reproduit que par bouturage et croît en pieds plus haut, très homogènes et à haut rendement, mais son parfum est moins subtil que celui de la lavande vraie. Cultivez-vous des pieds de lavande dans votre jardin ou sur votre balcon ?

Quand faut-il s’en occuper ?

Pour profiter au mieux du parfum et des propriétés des fleurs, récoltez-les lorsqu’elles viennent d’éclore : entre fin juin et fin juillet, selon l’ensoleillement et le climat de votre région. C’est à cette période de la floraison que leur couleur est la plus vive et leur parfum le plus puissant. Une récolte printanière donne aussi à la plante le temps de produire une deuxième floraison. C’est bien sûr dans le sud de la France qu’il faut récolter le plus précocement.

Profitez d’un matin sec et ensoleillé pour couper les fleurs après dissipation de la rosée. Utilisez un sécateur en coupant les tiges à leur base (25-30 cm de hauteur environ) et en prenant soin de ne pas entamer les parties boisées. Cette taille encourage la reprise de la plante. Elle laissera un joli buisson prêt à refleurir plus tard dans la saison ou l’année suivante.

Plusieurs solutions pour le séchage

Commencez par enlever les feuilles et les branches mortes pour ne conserver que les tiges florales.

Si vous optez pour la tradition provençale, attachez les tiges en petits bouquets sans comprimer les fleurs et suspendez-les à l’envers en les laissant sécher dans un endroit abrité, sec et ventilé. L’idéal est d’entourer les bouquets dans une mousseline pour éviter que les fleurs ne se détachent et ne tombent au sol lorsqu’elles seront sèches.

Les amoureux du soleil choisiront d’étaler les brins de lavande sur une surface plane ‒ une planche de bois, une cagette ou un banc en pierre  ‒ tapissée au besoin d’un torchon propre ou de papier absorbant. N’oubliez pas de rentrer vos lavandes lorsque des nuages s’annoncent. Le soleil accélère le séchage des fleurs, qui devrait être sèches en une semaine environ, mais il estompe leur teinte violette. Si vous préférez préserver la couleur des fleurs, faites-les sécher dans un endroit sec et ventilé, mais à l’abri de la lumière.

Enfin, si vous êtes pressé, vous pouvez aussi poser vos brins de lavande sur la lèchefrite, puis les passer au four à 70°C pendant deux heures.

Les fleurs doivent être parfaitement sèches avant d’être stockées sous peine de moisir.

Et pour la conservation ?

Les bouquets de lavande trouveront facilement leur place dans un vase, seuls ou en composition avec d’autres fleurs, et embaumeront la maison de leur parfum puissant.

Vous pouvez également ne conserver que les fleurs, car ce sont elles qui donnent leur parfum et leurs propriétés à la lavande. Elles se détachent facilement des tiges quand vous les manipulez. Une fois que la plante est bien sèche, égrenez les tiges et récoltez les fleurs dans un récipient. Elles se conserveront pendant un an dans un bocal hermétique en verre ou une boîte en fer.

Si vous souhaitez confectionner des sachets odorants de fleurs de lavande, utilisez du tulle, du coton ou du lin. Outre son parfum délicieux, la lavande est répulsive contre les mites, et peut être utilisée à la fois dans les armoires à vêtements, mais aussi dans les placards de la cuisine contre les mites alimentaires. Pour raviver le parfum des fleurs, froissez régulièrement les sachets entre vos doigts.

pate-Suisse-Bonne-nuit

Du côté médicinal

Sédative et anti-stress, la lavande permet d’apaiser la nervosité et les états anxieux. Elle améliore aussi les troubles digestifs, notamment s’ils sont liés au stress. Utilisez-la en infusion, à raison d’une cuillère à café de fleurs sèches (ou une cuillère à soupe de fleurs fraîches) par tasse, en laissant infuser une dizaine de minutes. On recommande une à trois infusions par jour. Une tisane de lavande le soir facilite l’endormissement et améliore le sommeil.

Pour bénéficier de l’effet relaxant de la lavande, n’hésitez pas à parfumer également votre bain avec une poignée de fleurs séchées.

Pour un effet anti-stress naturel, placez un pot de fleurs de lavande séchées dans un endroit que vous fréquentez quotidiennement : salle de bains, cuisine, couloir, bureau, etc., et, en y passant la main, inspirez chaque jour une bonne bouffée de parfum de lavande.

Osez la lavande en cuisine !

Une précaution s’impose. Pour être utilisée en tisane ou en cuisine, la lavande que vous récoltez ne doit pas avoir été traitée chimiquement. Si vous récoltez la lavande de votre propre jardin, vous produisez un circuit autonome… et maîtrisé.

Fraîches ou sèches, quelques fleurs de lavande suffisent à un plat pour lui donner une touche florale et une saveur originale et délicate : glissez 4 à 5 fleurs sèches dans vos préparations de gâteau ou de crème. La lavande rehausse subtilement les laits chauds, les flans, le riz au lait, la panna cotta, les crèmes glacées, les confitures, etc.

Recevoir notre newsletter
Le recaptcha n'est pas correctCe champ ne peut pas être videAdresse email invalide