Modes de vie
Découvrez la grenade en vidéo

Découvrez la grenade en vidéo

Plus d’antioxydants que dans le thé vert

Publié le 28.10.2016

L’herboriste franco-canadienne Amanda Jullion nous conduit en Provence pour découvrir la grenade et ses bienfaits.

La GrenadeRemèdes Sauvages

Remèdes Sauvages

Pour profiter des propriétés de la grenade

Sur la table : dans une salade verte, ou une salade de fruits, ajouter les arilles frais, bien mûrs et juteux. « Les produits chimiques utilisés comme pesticides sont suspectés d’être toxiques pour la santé. Les fruits biologiques, en général, sont à privilégier dans nos paniers » recommande Jean-Claude Peretto, qui a relancé la production de grenade en France en 2007. Le jus de grenade est pressé avec l’épicarpe, l’enveloppe qui entoure le fruit, si le fruit est traité on retrouve des traces de pesticides dans le jus.

Dans une boisson : accompagné d’autres fruits ou bien en solo, le jus de grenade est une préparation facile. On utilise un extracteur de jus ou bien un presse-agrumes. On coupe la grenade en deux, comme une orange, et on appuie assez fort. Après récupération du premier jus, on filtre et on presse à nouveau les résidus d’arilles pour extraire le jus restant. Il existe aussi des jus vendus dans le commerce et particulièrement dans les magasins bio. Les jus français de Provence sont d’une qualité exceptionnelle.

En tisane : autrefois, l’écorce de racine, l’épicarpe séché, les graines séchées ou bien les fleurs séchées (les balaustes) étaient réputés pour soulager divers maux (notamment les diarrhées et les hémorragies). Aujourd’hui, comme il y a un danger de toxicité à haute dose en raison de la présence d’alcaloïdes, il est très rare d’en trouver dans le commerce.

 

Merci au jardin médiéval d’Uzés et à Jean Bourdon pour leur accueil.

Recevoir notre newsletter
Le recaptcha n'est pas correctCe champ ne peut pas être videAdresse email invalide